Au loin, l’horizon porte ta vue

Le long de la ligne tranquille

Postée là, vigie mouvante,

Les courants furieux lèchent tes chevilles

 
Sous tes cheveux saturés d’embruns

Tournoient et palpitent l’acier et l’argent

Qui nagent au fond de ton esprit océan

Leurs ouïes béantes respirent tes pensées

 
Leurs yeux te montrent l’univers grandiose

Et tu plonges dans l’infini bleuté,

Suis la farandole délirante des vagues musculeuses

Enroule dans l’eau et dans l’air ton corps délicieux

 
Dans le roulis aérien du vent qui s’égare

Tu te répands en ondulations, en arabesques

Ton esprit court le long du rivage

Puis tu murmures ton nom dans les plis d’un rocher

3 thoughts on “Océan

  1. Merci pour ce voyage.
    Je poste mon commentaire ici car c’est mon dessin préféré, mais il est valable pour l’ensemble de tes dessins et textes, qui sont magnifiques.
    J’ai envie de chialer. C’est un compliment.

    1. Merci beaucoup Emma.
      Je suis heureux que tu sois touchée et que ces quelques images et textes résonnent à l’intérieur de toi.
      Que le voyage continue. 🙂

      Aurélien.

      1. Le voyage… j’ai envie de dire, c’est bon, je peux mourir maintenant. Ca ne m’arrive pas souvent, la dernière fois c’était à un concert de jazz il y a 2 ans. Je ne comprends pas ce que ça me trifouille dans la cervelle mais en tous cas c’est bougrement efficace.

Répondre à emma Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.