Cette période estivale est particulièrement chargée. En même temps que l’exposition à la Souterraine (pour encore quelques semaines) et de l’exposition à Rancon à la galerie sans titre qui s’est terminée ce weekend, une troisième exposition est en cours depuis le début du mois d’août au Jardin des Lys à saint Léonard de Noblat.

Évidemment, il a fallu proposer quelque chose à exposer. La plupart des toiles que je voulais montrer étant encore à Rancon j’étais quelque peu démuni. Par ailleurs j’avais envie de proposer quelque chose de différent de ce que avais montré lors de l’exposition collective précédente dans le même lieu.

Dernière contrainte et non des moindres : je revenais d’Espagne où j’étais intervenu au Saltamontes Festival, et j’avais 4 jours avant l’accrochage. 4 jours pour produire 3 formats qui me conviennent.

Il fallait changer de support et de technique.

J’ai donc décidé d’aborder les choses de manière la plus spontanée possible en commençant par de l’abstraction et en tentant d’exploiter un rendu presque random pour révéler des formes identifiables. Ce faisant je suis parti sur une série de portraits.

J’envisage de continuer à expérimenter dans cette voie, élaborer un process plus riche à la longue et voir où ça me mène.

En attendant, voilà ce que ça donne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.